60 % des candidats déclarent avoir déjà eu une mauvaise expérience candidat en postulant1.

83 % des candidats indiquent également qu'une mauvaise expérience peut les conduire à renoncer à postuler à une offre ou dans une entreprise qu'ils trouvaient attractifs2.

Encore plus préoccupant, ces candidats le font savoir. 72% des mécontents partagent leur expérience candidat négative sur les réseaux sociaux ou sur des sites évaluant les employeurs.

Tout candidat est un potentiel client. Proposer une expérience candidat, c'est possiblement perdre un client (voire plusieurs clients !). L'expérience candidat en recrutement est primordiale !

Heureusement, des actions très simples peuvent être mises en place pour améliorer l'expérience et la satisfaction de vos candidats. N'attendez plus pour ravir vos candidats !

Etape n° 1

Améliorer l'expérience candidat en communiquant de façon transparente.

Scénario fréquent, Alex a postulé à ce job de ses rêves dans l'entrerise qu'il cherche à rejoindre depuis longtemps. Après des tests en ligne et un premier entretien duquel il ressort confiant, silence radio de la part des ressources humaines pendant plusieurs semaines. Alex  est démotivé, frusté et continue à postuler dans d'autres entreprises. Soudain, le recruteur le rappelle pour lui proposer le poste. Dommage, Alex a accepté un poste chez le concurrent.

La communication avec les candidats est cruciale pour éviter une mauvaise expérience candidat lors du processus de recrutement. Afin d'éviter ce type d'impairs, faites un planning de recrutement avec échéances qui prévoir de communiquer avec le candidat à des moments-clés.

Etape n° 2

Jouer la carte de la personnalisation.

Même si vous en recevez des centaines, n'oubliez pas que derrière chaque candidature, il y a un être humain. Personnalisez votre communication. Penchez-vous également sur la manière dont vous communiquez un refus en changez-le en feedback constructif :

  • Remerciez chaleureusement le candidat.
  • Expliquez le motif du rejet (timing, compétences, etc.)
  • Laissez la porte ouverte à une éventuelle collaboration future.
  • Personnalisez le message en vous appuyant sur les points positifs de sa candidature.


Enfin, un refus de candidature ne veut pas dire que la communication s'arrête. Certaines entreprises développent des communautés en ligne de candidats ou accordent des points de fidélité aux candidats qui recommandent l'empolyeur à leurs proches.

L'objectif est que tous les candidats conservent une bonne impression de l'entreprise, même si leur profil ne correspond pas au poste à pourvoir à ce moment précis.

Etape n° 3

Mettre en place un processus de recrutement plus engageant.

Et si allier gamification et recrutement était la clé pour engager vos candidats dans leur processus ? Défis interactifs à relever, feedback immédiat, sentiment d'être pris au sérieux par l'entreprise... les avantages de la gamification sont nombreux.

Attention cependant à s'assurer que la qualité de la sélection est toujours au rendez-vous ! ILe recrutement gamifié doit être valide scientifiquement et vient évaluer les éléments nécessaires pour le poste (et pas la capacité de gaming).

Etape n° 4

Améliorer l'expérience candidat en proposant une immersion dans le poste.

Plus le processus de recrutement est en lien direct avec le poste, plus les candidats le trouvent pertinents, sont engagés dans leur processus et le terminent. 

Quoi de mieux qu'une immersion dans le poste pour engager et fidéliser les candidats ?

Un outil de mise en situation professionnelle tel que la Simulation Réaliste de Poste permet au candidat de se projeter dans un poste donné et au sein de l'entreprise. Face à une mise en situation du poste, le candidat peut répondre de différentes manières. Les candidats ayant de bons résultats sont encouragés à poursuivre le processus, les autres peuvent être réorientés sur d'autres postes ou reçoivent des conseils pour s'améliorer.

Il est également possible de venir évaluer si le candidat possède les compétences nécessaires pour réussir dans le poste avec des tests d'aptitudes ou des questionnaires de personnalité.

Etape n° 5

Ne pas faire perdre leur temps aux candidats.

Le temps et l'énergie passés à candidater sont aussi précieux que ceux passés à recruter. Penchez-vous sur vos délais, votre temps passé à recruter ainsi que sur chaque étape du processus de recrutement : où pouvez-vous gagner du temps ? Et ainsi gagner en réactivité ?

Quelques conseils-clés pour raccourcir son processus de recrutement :

  • Utilisez des tests psychométriques rapides à passer 
  • Proposez un processus de recrutement intégré dans votre SIRH
  • Assurez-vous que les différentes étapes de recrutement soient accessible sur mobile (exception faite pour l'entretien présentiel).

Etape n° 6

Arriver à se différencier.

Vous n'êtes probablement pas l'unique employeur sur lequel vos candidats ont jeté leur dévolu. Pour vous distinguer, vous devez laisser redoubler d'ingéniosité et laisser transparaître les spécifités de votre entreprise dans vos processus de recrutement :

  • Utiliser des mises en situation au format Messenger comme l'ont fait Rolls-Royce et Deloitte.
  • Faire un vrai virage digital en proposant des Assessment Centers en ligne comme Nationwide. En plus de respecter la planète, il y a fort à parier que vous économiserez du temps et de l'argent.
  • Oser le format vidéo pour vos recrutements.

Etape n° 7

Définir clairement et rappeler les étapes du processus de recrutement.

Vous auriez envie de commencer un processus de recrutement où les étapes sont floues et mal communiquées ? Non. Et bien, vos candidats c'est pareil.

Tout au long du parcours candidat, expliquez pourquoi vous avez mis en place cette étape ou utilisé ces tests, etc. 

N'oubliez jamais que de savoir si le candidat est fait pour le poste est aussi important pour lui que pour vous !


 

Etape n° 8

Donner et demander un feedback.

Mettre en place une culture du feedback est une autre preuve que vous respectez vos candidats et leur avis. 

Donnez un feedback constructif à vos candidats. Une étude réalisée par par LinkedIn2 montre que la probabilité qu'un candidat postule à nouveau dans votre entreprise est 4 fois plus élevée si vous lui donnez un feedback constructif. 

Enfin, demandez un feedback à vos candidats sur vos processus de recrutement et prenez les réponses en compte pour améliorer l'expérience candidat des futurs postulants.

White Papers et études de cas

Connect with us about how we can power your talent strategy.